Apprenez à devenir spectateur !

Apprenez à devenir spectateur !

Accompagner votre enfant faire du sport ce n’est pas prendre la voiture et le déposer,
ou rester avec lui tout au long de la séance.

C’est aussi et surtout l’accompagner mentalement et émotionnellement :

Qu’il souhaite devenir champion ou pas l’essentiel est qu’il soit un sportif heureux et qu’elle soit une sportive heureuse !

Pour l’aider dans cette aventure il y a des choses à faire et d’autres à ne pas faire :

 

1)  C’est lui ou elle le sportif :

– Ses rêves, ses objectifs et ses envies de gagner sont essentiellement les siennes, ne projeter pas sur lui vos propres envies, ni vos déceptions.
– Ne clamez pas à qui veut l’entendre les envies de réussites qui sont les vôtres, le sportif c’est lui ou elle et c’est son histoire.
– Ne rajoutez pas une pression supplémentaire sur ses épaules aussi larges soient-elles !

2) Faites lui confiance :

– C’est le moment de lui laisser de l’autonomie, le reste du temps c’est vous qui menez la danse, alors quand c’est son sport, à vous de le découvrir, il va se construire avec des valeurs et des leçons données par, son coach et les autres athlètes.
– Il va découvrir de nouvelles émotions la joie, la peur, la tristesse, l’injustice et même la douleur, mais c’est une bonne école de la vie, il construit l’adulte qu’il sera demain. Laissez lui mettre les fondations.

3) La technique c’est le Coach :

– Vous pouvez lui donner des conseils, mais seulement s’il vous le demande à moins que vous soyez son entraîneur ou champion olympique de la discipline, vous ne devez pas lui donner des conseils techniques.
– Ne prenez une place qui n’est pas la votre. Chacun son domaine de compétence.

4) Communiquez, partagez, échangez :

– Demandez-lui comment il a besoin de votre présence et de votre soutient.
– Qu’attend- t-il ou elle de vous ? que vous soyez présent et que vous l’encouragiez, que vous soyez discret, que vous soyez présent ou pas en compétition ?
– Ecoutez le et si ses propositions ne vous conviennent pas respectez les quand même. Elles peuvent changer juste par votre approbation ou avec le temps, vous pourrez en reparler la semaine prochaine !!!!

5) On débriefe du positif :

– Après un match ou une compétition ou même un entrainement, concentrez vous sur le positif. – Si vous êtes déçu de sa prestation ne lui imposez pas la double peine en ajoutant le fait de vous avoir déçu.
– Appuyez votre débriefing sur les progrès réalisés et ceux qu’ils restent à faire. Ayez toujours une communication positive et constructive.

6) On lui dit qu’on est fier et qu’on l’aime !

– Profitez ce cette aventure pour établir une nouvelle relation équitable et bienveillante.
– Vous le savez certainement le temps passe trop vite et le temps de réaliser, vos enfants seront déjà grands. A lors profitez en pour construire une belle relation avec votre sportif et vous pourrez ainsi l’accompagner très longtemps.
– N’oubliez pas de mettre des mots et pensez à lui dire « je t’aime et je suis fier de toi » aussi souvent que vous en avez envie car il ou elle en ont besoin.

Deviens égoïste !

Deviens égoïste !

C’est quoi être égoïste ?

Et si tu devenez égoïste, mais un bon égoïste, juste pour choisir comment passer ton temps,voilà un objectif intéressant tu ne penses pas ?

La définition du dictionnaire dit : « Attachement  excessif à soi-même, qui fait que l’on recherche exclusivement son plaisir et son intérêt personnel. »

Moi elle me va bien cette définition sauf cette notion d’exclusivité quoi que …..

L’égoïsme est un concept opposé à l’altruisme qui dit lui : » Qui sacrifie son bien-être au profit des autres et qui place leur bien être au dessus du sien. »

C’est sûr l’altruisme ne peut pas te permettre de devenir la personne que tu souhaites être vraiment…

 

Le principal c’est l’estime de soi !

Le jugement des autres, nous fait souvent culpabiliser et modifier nos actions de peur d’être jugé comme égoïste. Mais le problème c’est que si tu prends une décision pour convenir aux autres, elle va entraîner chez toi un sentiment négatif, car elle n’est pas le reflet de ton intention et va générer une colère envers toi même.

On nous dit souvent de nous aimer nous même pour mieux aimer les autres et on nous juge quand on le fait. Mais quel dilemme, comment trouver le juste équilibre ?

C’est normal de te donner une place primordiale dans ta vie, car tu sais quoi ? c’est ta vie, la seule et l’unique et du début à la fin de ta vie, c’est avec toi que tu vas passer ton temps, donc ton égo est forcément ta priorité !

Soyons égoïstes et bienveillants, partageons notre capital temps avec notre entourage quand on le choisi et non quand les coutumes ou les autres nous l’imposent.

 

Tu es maître de ton destin :

Car n’oublie jamais que ta plus grande richesse c’est ton temps, à toi de choisir comment dépenser chaque minute, pour la bonne cause, pour toi, pour les autres ou à procrastiner, mais c’est ton droit ta décision.

On n’impose jamais à quelqu’un comment dépenser son argent mais on impose aux gens comment dépenser leur temps.

Deviens donc égoïste, car personne ne peut t’imposer une façon de dépenser ton argent et bien pour le temps, c’est pareil, c’est toi qui choisit, tu es maître de ton destin…..

 

 

7 étapes pour réaliser son rêve

7 étapes pour réaliser son rêve

1- Rêver :

Choisit bien ton rêve, celui qui te fait vibrer, ce rêve profond (pas celui de devenir riche et célèbre quoique …) celui qui est au fond de toi et que ton esprit a rangé, on ne sait pourquoi derrière tout un tas de priorités qui ne sont prioritaires qu’au regard de la société tumultueuse d’aujourd’hui, et qui l’ont englouti.
Ce rêve profond, c’est celui qui dès que tu y penses, fait s’accélérer ton rythme cardiaque, celui qui te fait vibrer. Si tel est le cas c’est que tu as trouvé ce rêve qui va changer ta vie car tu vas construire ta route et la personne qui te mènera jusqu’à le réaliser.

2- Structurer :

Il va falloir te transposer de rêves à projets à réaliser. L’ajuster, le décliner, le transformer et le mettre au format de ta réalité, compte tenu de tes capacités actuelles et de celles que tu devras acquérir. Mais là, il commence déjà à se planter, telle une graine qu’il va falloir planter, arroser, nourrir, surveiller, soigner et protéger, afin qu’elle puisse s’épanouir normalement.

3- Visualiser :

Nous voilà à la période d’incubation, on va se servir de notre cerveau avec le processus de visualisation mental tel un sportif de haut niveau et donner régulièrement à notre esprit, la visualisation mentale de ce que nous voulons accomplir. Il va valider cette vision car il ne fait pas la différence entre un geste que nous faisons vraiment et un geste que nous imaginons, lui il enregistre l’information. Mais il va falloir aussi inscrire ce rêve sur le papier, fais un dessin ou un texte racontant ton projet, cela va te permettre de mettre des mots et des images plus précis. Quand ton projet sera terminé, tu pourras ainsi savourer le chemin parcouru avec ce témoin.

4- En Parler :

C’est en le partageant que ton rêve va prendre vie, c’est une étape très importante. Maintenant que tu as visualisé, imaginé, tu vas lui donner un ensemble d’explications qui vont être tes arguments de présentation, ta façon de raconter le pourquoi de cette aventure, ce que tu vas y chercher, ce que cela va te faire changer dans ta vie, mais surtout l’accomplissement que tu en retireras. Et voilà maintenant soit prêt au retour des autres, tout le monde ne va pas bien l’accueillir et le comprendre, tu vas entendre tout et n’importe quoi. Ecoute avec humilité et bienveillance, sans te sentir jugé, car au milieu de toutes ces infos, il y aura des réflexions pertinentes qui t’aideront à voir les choses sous un angle différent et qui vont te permettre de modifier ton axe de déroulement où le chemin pour y arriver.

5- Evaluer (remise en question) :

Maintenant que tu sais où tu veux aller, il va falloir commencer par savoir d’où tu pars exactement. C’est le moment indispensable et primordiale de ton projet.
Tout comme une ascension, tu vas devoir faire une liste des outils dont tu as besoin et des outils dont tu disposes et constater qu’il t’en manque quelques uns. Ce travail personnel sur ta personne va te permettre de modifier ta vision du monde, de tes capacités, de tes croyances et de ton estime de soi, car si tu ne changes rien, il y a peu de chance que tu arrives à la fin de ton projet.
Car ce rêve c’est en grande partie de devenir une autre personne quelque soit sa finalité, donc pour être sûr d’y arriver, il faut donc que tu façonnes cette nouvelle personne.

6- Planifier :

A ce stade, il est en bonne voie ton rêve, mais il reste maintenant à accomplir l’organisation du travail nécessaire. Marches après marches, paliers après paliers et étapes après étapes tu vas te rapprocher. Tu vas te donner des objectifs à réaliser. Tu vas en faire la liste, les hiérarchiser, les prioriser et ensuite les planifier. Satisfait toi de chaque palier franchit, réajuste, modifie.
Mais n’oublie pas : « les personnes surestiment ce qu’elles peuvent réaliser en un mois, mais sous-estiment ce qu’elles peuvent réaliser en une année. »
(Si tu veux tu peux t’aider de mon planificateur, qui est un super outil que j’ai crée lors de mon premier rallye et qui a évolué avec mes expériences.)

7- Travailler – Réaliser – Savourer :

Voilà la dernière étape, quand la machine est en marche, il faut toujours rester focus sur l’objectif ultime de ce rêve à vivre. Tu vas de plus en plus le toucher du doigt le fruit de ton travail, de ta persévérance et de ton engagement dans cette révolution intérieure. Tout n’est pas linéaire, inscrit sur le papier, prends le temps quand c’est nécessaire, de te poser, de réévaluer tes objectifs, ou même de modifier ton projet final car le temps t’auras fait voir une chose nouvelle, tu auras changé et tu souhaiteras mieux ou différent. Affronte donc tes doutes, tes peurs mais ne renonce jamais, pas à ce stade.
Demain est un autre jour, une nouvelle vie s’annonce, savoure cette période de transition ou tu es différent d’avant et pas encore dans ta nouvelle vie, fais connaissance de cette nouvelle personne que tu deviens et savoure.
Et maintenant tu peux te féliciter, être fier de toi et surtout aime toi !!!